Conseils pour débutants au squash

Conseils pour débutants au squash

Vous venez de débuter au squash ? Félicitations, vous avez pris une décision fantastique ! Le squash est un excellent type d’entraînement et très amusant. Cependant, c’est une activité physiquement et techniquement exigeante, et il peut être difficile de savoir par où commencer. Voici ce que je vous conseille de faire dès le début pour tirer le meilleur parti de votre temps sur le court.

Premier conseil pour débutants au squash: Choisissez la balle appropriée

Les débutants peuvent entrer sur le court avec beaucoup de zèle, pour en ressortir désabusés et dépités, en prétendant que « la balle n’a pas rebondi du tout ». On ne pouvait pas jouer plus d’un ou deux coups d’affilée. Le squash est trop difficile ! » Cela se produit parce que personne ne leur a dit de choisir le bon type de balle, et ils ont choisi celle avec deux points jaunes (Dunlop Pro Squash Ball), qui est offerte dans n’importe quel magasin d’équipement. Il n’y a qu’une seule différence. Cette balle est destinée au jeu professionnel ou de haut niveau et exige que les joueurs la frappent fort pour qu’elle rebondisse. Je vous recommande de commencer par une balle avec un point bleu. Elle s’appelle la Dunlop Intro Squash Ball, et elle rend le jeu plus facile car elle est plus lente et plus grosse que les balles utilisées par les joueurs plus avancés. De plus, il n’est pas nécessaire de la frapper fort pour qu’elle rebondisse. Les échanges seront plus longs, ce qui rendra le jeu plus inspirant et plus efficace physiquement. Si vous découvrez que la balle devient plus facile à jouer après un certain temps, vous pouvez passer à la balle Dunlop Progress et CompetitionSquash Ball.

Deuxième conseil pour débutants au squash: Trouvez un entraîneur

Selon les recherches sur l’apprentissage d’une action spécifique à un sport, comme un coup de squash, il faut la répéter 1 000 à 2 000 fois pour qu’elle s’automatise, et 10 000 à 20 000 fois pour qu’elle devienne efficace et calme. Pensez à ce qui pourrait arriver si vous compreniez mal le mouvement. Il faudra des centaines et des milliers de répétitions pour le rectifier. Je peux vous dire par expérience que ce n’est pas très amusant (à un moment donné, mon entraîneur a dû me scotcher le poignet pour le maintenir dans la bonne position, tant il était difficile de rompre une « mauvaise habitude » que j’avais prise). Quel est le problème si votre technique est fondamentalement défectueuse ? Tout simplement parce qu’elle vous empêche parfois de réaliser des coups solides.

Ne vous méprenez pas, il existe de nombreuses approches et de nombreux styles, mais les bons joueurs possèdent les compétences techniques fondamentales. Ne vous contentez donc pas d’entrer sur le terrain, de prendre une raquette et de commencer à frapper la balle sans but. Il est fortement recommandé de suivre au moins quelques séances privées ou collectives auprès d’un professeur réputé. Votre entraîneur vous enseignera tout ce que vous devez savoir, notamment comment tenir la raquette, comment poser vos pieds et comment préparer, exécuter et suivre un swing. Je sais qu’il y a beaucoup de choses à penser, mais c’est la beauté des sports de raquette. Lorsque toutes les pièces commencent à se mettre en place et que vous vous sentez soudainement à l’aise et calme lorsque vous frappez la balle et la regardez atterrir là où vous le souhaitez, vous savez que tous vos efforts en valent la peine !

Troisième conseil pour débutants au squash: Utilisez votre temps sur le terrain à bon escient

Vous pourriez être tenté de passer l’heure entière à jouer. Cependant, si vous consacrez au moins une partie de votre temps à l’entraînement, vous vous rendrez compte que vous progresserez beaucoup plus vite. Cela est dû au fait que chaque coup nécessite des centaines et des centaines de répétitions. Ce qui n’est pas faisable pendant un concours. Je conseille aux novices d’organiser leurs séances de la manière suivante :

  • 1. Échauffement (5-10 minutes avant la séance)
  • 2. exercices de frappe simples (15-20 minutes)
  • 3. jeux conditionnés (20 minutes)
  • 4. jeu normal (20 minutes)
  • 5. fantaisie/refroidissement (15 minutes) (5-10 minutes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page